International

Gibraltar, un roc de fer

Situé à un point stratégique de la péninsule Ibérique, le minuscule territoire, relique de l’Empire britannique, fait toujours partie du Royaume-Uni. Au grand dam de l’Espagne.
Gibraltar, un roc de fer 19
Sur le rocher les 3 drapeaux : Européen, britannique et de Gibraltar. Au pied de ce couple britannique qui revient ici pour la première fois depuis 20 ans, une plaque indique que la Reine d’Angleterre Elysabeth II et le prince d’Edinburg sont venus ici. © Olivier Vogelsang
Reportage photo

Gibraltar fait partie du Royaume-Uni depuis les traités d’Utrecht de 1713. Cette relique de l’Empire britannique est située dans une position stratégique, qui permet de contrôler les flux maritimes entre l’Europe et l’Afrique et entre la Méditerranée et l’Atlantique. Les Gibraltariens, qui gèrent de façon autonome leur territoire, ont toujours fait savoir qu’ils souhaitaient rester britanniques. En 2002, lors d’un référendum, les Llanitos (surnoms des habitants, tiré du nom du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion