International

Glencore épinglé aux Nations Unies

Le CETIM et Industriall ont dénoncé les violations des droits humains commises par le géant suisse du négoce lors du Conseil des droits de l’homme à Genève.
Glencore épinglé aux Nations Unies
Le syndicat Industriall a tenté d’engager avec Glencore un dialogue social mondial sur les mauvaises pratiques de l’entreprise, en vain. KEYSTONE
Droits humains

La 38e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU s’est tenue à Genève du 18 juin au 6 juillet dernier. Le Centre Europe-tiers monde (CETIM), en collaboration avec la fédération syndicale Industriall Global Union, a profité de ce grand rendez-vous pour soumettre une déclaration officielle concernant des violations des droits humains à l’encontre des travailleurs de Glencore dans le monde entier. Selon ces derniers, Glencore, l’une des plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion