International

Nouveaux inculpés pour «solidarité»

En France, quatre Briançonnais solidaires des migrants ont fait l’objet d’une garde-à-vue à la mi-juillet. Comme les «Trois de Briançon», ils sont poursuivis par la justice.
Nouveaux inculpés pour «solidarité»
Des volontaires de l'association Tous Migrants offrent du thé aux migrants arrivés à Briançon, en janvier dernier. KEYSTONE
France

En mai, ils ont reçu le prix de la paix méditerranéenne délivré par la fondation italienne Cospe. En juillet, ils sont poursuivis par la justice française pour «aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière en France, en bande organisée». La distinction honorifique, Benoit Ducos, membre actif de l’association Tous Migrants, à Briançon dans les Hautes-Alpes, l’a reçue pour l’ensemble des citoyens solidaires des exilés qui arrivent dans le Briançonnais. Ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion