Livres

La double vie des écrivains

Etre écrivain? Ce n’est pas un métier proprement dit, et rares sont ceux qui en vivent. Comment, dès lors, organiser son quotidien pour se consacrer à sa vocation?
La double vie des écrivains
Noëlle Revaz (à droite) en dialogue avec Manon Pulver, une rencontre animée par Genevière Bridel à la Maison de Rousseau et de la littérature à Genève. CHRISTIAN LUTZ
Enquête

«Sur ma feuille d’impôts, j’avais indiqué ‘écrivain’, mais on m’a demandé ‘et pour gagner votre vie, vous faites quoi?’» Racontée par Nicolas Couchepin, l’anecdote est révélatrice. Auteur de quatre romans, il a essayé pendant dix ans de vivre en tant que traducteur indépendant, travail alimentaire qui lui laisserait le temps d’écrire. Il a fini par abandonner ce statut, tissé d’incertitudes et de précarité «au plan matériel mais aussi psychologique», afin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion