Suisse

Trop de pouvoir pour les détectives

Le comité contre la surveillance des assurés dénonce une information partiale. Il porte plainte.
Trop de pouvoir pour les détectives
Le comité référendaire contre la loi fédérale sur la surveillance des assurés hausse le ton. KEYSTONE/ARCHIVES
Fraude à l'assurance

C’est la première escarmouche de campagne, mais elle est particulièrement précoce. Le comité référendaire contre la nouvelle loi sur la surveillance des assurés a ouvert le feu lundi, bien avant la votation qui aura lieu le 25 novembre. Il vient de porter plainte contre l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) et la Suva (Caisse nationale suisse d’assurances). Il les accuse de faire de la désinformation sur leurs sites web en prétendant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion