Suisse

«L’effet sur la mémoire est minime»

Le téléphone portable, collé à l’oreille, détériore les capacités mentales. Mais «pas de quoi s’inquiéter».
«L’effet sur la mémoire est minime»
Plutôt que d’avoir le téléphone collé à l’oreille, un kit mains libres est préférable. ALAIN WICHT-ARCHIVES
Recherche

Les ondes émises par les téléphones portables ont un effet néfaste sur la mémoire des adolescents. La nouvelle, distillée hier sous forme de brève, ne manque pas d’inquiéter certains parents. Des élus nourrissent également des craintes, comme l’atteste une motion sur les champs électromagnétiques déposée en juin par Maximilian Reimann (udc, AG), cosignée par 16 parlementaires de divers partis. Mais ces inquiétudes sont-elles vraiment justifiées? Responsable de l’étude, le professeur Martin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion