Pour des consultations autonomes 1
Dans le cas du barrage de Belo Monte, les autorités ont considéré que les 280 réunions qu’elles avaient organisées avec divers représentants autochtones pouvaient être considérées comme une consultation. KEYSTONE
Solidarité

Pour des consultations autonomes

Les peuples autochtones du Brésil tentent de mettre en place, en amont des projets de développement, des protocoles de consultation véritablement représentatifs de l’opinion de leurs communautés.
Brésil

Barrages hydroélectriques, agro-industries, extractions minières: au Brésil, les indigènes en ont assez des consultations unilatérales menées par le gouvernement en amont de projets qui ont des impacts énormes sur leurs territoires et leurs ressources. Leur nouvelle stratégie: mettre en place des protocoles de consultation autonomes, véritablement représentatifs de l’opinion de leurs communautés. C’est ce qu’ont présenté deux leaders autochtones en marge du Mécanisme d’experts sur les droits des peuples indigènes,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion