Suisse

Une extradition en échec

Un fiduciaire argentino-italien accusé d’avoir permis à un proche des Kirchner de blanchir des millions réside au Tessin. Berne n’a jamais donné suite aux demandes d’extradition de Buenos Aires.
Une extradition en échec
La banque PKB à Lugano. ALBERTO CAMPI Alberto Campi
Justice 

M. Lázaro Báez, «trésorier» présumé du couple Kirchner qui a gouverné l’Argentine de 2003 à 2015, risque d’être condamné dans ce pays pour le blanchiment en Suisse de 60 millions de dollars. Les preuves ont été fournies en bonne partie par le Ministère public de la Confédération (MPC). Mais son prête-nom supposé en territoire helvétique, Néstor Marcelo Ramos, qui aurait participé a des opérations controversées dans des banques à Genève et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion