Genève

La mort d’un jeune réfugié interpelle

Un rassemblement a eu lieu jeudi soir après le décès de Yemane, un Erythréen de 20 ans arrivé en Suisse en 2015. Les associations dénoncent un encadrement insuffisant.
La mort d’un jeune réfugié interpelle
Le rassemblement a été l’occasion, pour la Coordination asile.ge, de rappeler le manque d’encadrement dans les foyers genevois pour les réfugiés mineurs, ou jeunes majeurs, non accompagnés. CEDRIC VINCENSINI
Réfugiés

Une centaine de personnes se sont rassemblées jeudi soir, à la rue du Mont-Blanc, afin de dénoncer le décès de Yemane, un réfugié érythréen de 20 ans, retrouvé mort le 4 juillet. L’action a été menée à la suite d’un appel de la Coordination asile.ge, regroupant plusieurs organisations actives dans le domaine de l’asile. Les personnes présentes, dont certains élus, ont respecté une minute de silence en l’honneur de Yemane.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion