Arts plastiques

Femmes zapatistes, un hommage

Par images et mots, jeudi soir à l’Espace Kugler, la plasticienne Marisa Cornejo ­racontera ­sa récente expérience d’un congrès culturel et politique des femmes du Chiapas mexicain.
Femmes zapatistes, un hommage
Dans un rêve, Marisa Cornejo a vu son père partir pour le Chiapas. C’est devenu le sujet de l’une de ses toiles; et une incitation à se rendre au Congrès des femmes zapatistes. DR
Genève

Alors que la gauche mexicaine célèbre dans la liesse la victoire de Manuel Lopez Obrador aux élections présidentielles, Marisa Cornejo témoigne de sa rencontre avec des femmes zapatistes en lutte à l’Espace Kugler. L’artiste, immigrée chilienne, mexicaine d’adoption, dont l’œuvre est parcourue par le rêve, partagera avec le public genevois son expérience d’un récent séjour au Chiapas. Un cheminement individuel et collectif vers la résilience, marqué par la résistance des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion