Vaud

Un ultimatum est lancé à Tamedia

L’éditeur a commencé jeudi à licencier 36 salariés du Matin. Grève en vue, aussi dans les autres titres.
Un ultimatum est lancé à Tamedia
Rejoints par leurs collègues d’autres titres, les employés du Matin ont manifesté jeudi devant la rédaction, à Lausanne. KEYSTONE
Presse

Depuis jeudi matin, une vingtaine de salariés du Matin ont défilé devant des responsables des ressources humaines de l’éditeur Tamedia pour se voir notifier leur départ. Pour atteindre l’objectif de 36 licenciements annoncé mercredi soir, 16 autres doivent encore tomber. D’autres employés sont placés dans la future rédaction de quinze personnes du site lematin.ch ou au quotidien gratuit 20 minutes. Chez les salariés de Tamedia Romandie, la colère est montée d’un cran.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion