Suisse

Des mairies interrompent le dialogue

Estimant que La Poste les place devant un fait accompli, de nombreuses communes ne répondent plus.
Des mairies interrompent le dialogue
En attendant la refonte de la loi, rompre le dialogue semble être la meilleure tactique pour freiner la clôture des guichets. KEYSTONE
La Poste

Des «bulldozers», de l’«acharnement» ou de l’«arrogance»: dans de nombreuses communes, les représentants de La Poste venus annoncer la fermeture de bureaux n’ont pas laissé de bons souvenirs. Au point que certaines, comme Prez-vers-Noréaz (FR), ont cessé de dialoguer. Syndicom applaudit et l’Association des communes suisses a de la compréhension. De son côté, La Poste rappelle qu’elle n’est pas tenue de négocier. Un élu du PLR cité en exemple par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion