International

Dernière chance pour l’opposition

Les Turcs élisent leurs députés et le président ce dimanche. Si Recep Tayyip Erdogan part favori,il est bousculé par l’opposition. Il apparaît usé par quinze ans d’une pratique autoritaire du pouvoir.
Dernière chance pour l’opposition 1
Le candidat de l’opposition, Muharrem Ince (à dr.), devrait en principe arracher un second tour à Erdogan. KEYSTONE
Turquie

A la veille des élections présidentielle et législatives du 24 juin, le président, Recep Tayyip Erdogan, candidat à sa réélection, a de quoi se faire du souci. En Turquie aujourd’hui, certains se prennent à rêver d’un changement de régime, et ce malgré les risques de fraudes massives qui entourent ce scrutin. Le Reis au pouvoir depuis 2003 est à la peine. Ses meetings ne rassemblent pas foule. Ses promesses de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion