Solidarité

Armée: l’impossible objection

Le militarisme est une composante centrale de l’idéologie nationaliste turque. D’où la bataille sans merci que se livrent objecteurs de conscience et pouvoir turc.
Manifester contre l’armée à Diyarbakir demande un certain courage. JEREMIE BERLIOUX
Turquie

Un dimanche de mai, à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. Sous un soleil de plomb, quelques dizaines de militants anti-militaristes et écologistes se sont rassemblés dans les faubourgs poussiéreux de la ville. A quelques centaines de mètres d’eux, en haut de la rue, un canon à eau, des véhicules de police blindés et un groupe de policiers anti-émeutes les attendent. Derrière les forces de l’ordre, la «forêt» municipale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion