Cinéma

Lourd fardeau du libre arbitre

Pour son premier long métrage en anglais, Sebastián Lelio raconte l’amour contrarié de deux femmes dans une communauté juive ultraorthodoxe.
Lourd fardeau du libre arbitre
Ronit et Esti cèdent aux élans de la passion. PATHE
LGBT

Fort de la reconnaissance internationale acquise avec Gloria, puis confirmée par Une Femme fantastique (Oscar du meilleur film étranger), Sebastián Lelio signe son premier long métrage en anglais – et prépare déjà le deuxième, un remake de Gloria. Adaptation d’un roman de Naomi Alderman, Désobéissance ne se distingue pas par l’originalité de son sujet: une énième histoire d’amour contrarié (entre femmes) dans une communauté juive ultraorthodoxe – ici, celle de Londres. Certes,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion