Suisse

Le GSsA attaque un Temps présent

Le Groupe pour une Suisse sans armée a saisi l’autorité de plainte de la RTS au sujet du Temps présent sur l’armée secrète P-26, jugé partial. Selon le producteur, l’émission respecte les règles du métier.
Le GSsA attaque un Temps présent
Le bunker historique de la P-26 a été vendu à une association privée, rendant la visite du site impossible pour le plus grand nombre. KEYSTONE
Armée secrète

Deux plaintes ont été déposées par des militants du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) contre le reportage diffusé par Temps Présent sur la P-26, une armée secrète mise sur pied durant la guerre froide hors de tout contrôle démocratique et dont le but était de chaperonner la résistance en cas d’invasion soviétique. Intitulé «Il était une fois la P-26», le sujet, qui avait été diffusé le 21 décembre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion