Suisse

Le viseur se déplace sur Urs Schwaller

Le président du conseil d’administration de La Poste est à son tour critiqué dans le scandale Carpostal.
Le viseur se déplace sur Urs Schwaller
Le temps se gâte pour Urs Schwaller. Keystone
CarPostal

Cela devait finir par arriver. Le scandale Carpostal rattrape Urs Schwaller. Après l’élimination de Daniel Landolf, patron de Carpostal, de Susanne Ruoff, directrice générale de La Poste, puis d’Adriano Vassalli, vice-président du conseil d’administration, c’est au tour du Fribourgeois, président de ce même conseil d’administration, de se retrouver dans l’œil du ­cyclone. Urs Schwaller avait pourtant été jusqu’ici relativement épargné depuis l’éclatement de l’affaire Carpostal, la filiale de La Poste qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion