Genève

7700 signatures pour un salaire minimum

L’initiative des syndicats fait le plein de signatures, tandis que celle du MCG intitulée «Frontaliers: stop!» échoue au poteau.
7700 signatures pour un salaire minimum 2
Inspirés par la loi sur le salaire minimum du canton de Neuchâtel, les syndicats genevois lançaient le 9 avril dernier l’initiative «23 francs, c’est un minimum!» visant un salaire minimum cantonal d’au moins 4000 francs par mois. JPDS
Marché du travail

Environ 7700 signatures ont été déposées lundi à Genève en faveur de l’initiative cantonale «23 francs, c’est un minimum!» Le texte vise à instaurer un salaire minimum à Genève d’un peu plus de 4000 francs par mois. Il faudra 5227 signatures valables pour faire aboutir l’initiative. «On est très satisfait du succès rencontré par l’initiative», a fait savoir Davide De Filippo. Le secrétaire syndical du SIT a rappelé toutefois que le plus dur restait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion