Solidarité

Le FMI de retour en Argentine

Le gouvernement conservateur de Mauricio Macri vient de contracter un prêt de 50 milliards de dollars auprès du Fonds monétaire international. Interview de l’économiste Eric Toussaint.
Le FMI de retour en Argentine
«Il s’agit d’un échec total de la politique économique du gouvernement», selon Eric Toussaint. DR
Économie

Après avoir longtemps rompu avec le Fonds monétaire international (FMI) sous la présidence de Nestor Kirchner, l’Argentine vient de contracter un prêt de 50 milliards de dollars auprès de l’institution. Cette nouvelle dette gigantesque aura un impact important sur la situation économique et sociale de ce pays d’Amérique du Sud. C’est ce que souligne l’historien et économiste belge Eric Toussaint, spécialiste reconnu dans ce domaine et porte-parole du Comité pour l’abolition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion