Solidarité

Les marchands d’inflation

En Algérie, le Ramadan est marqué par les pénuries et la hausse des prix. Les barons de l’économie informelle, qui spéculent sur les biens subventionnés, forcent le pouvoir à revoir le système.
Les marchands d’inflation
Le souvenir des émeutes de la faim de janvier 2011, ici à Bab el Oued, hante les responsables politiques algériens qui tentent de stopper la spirale inflationniste provoquée par les spéculateurs. KEYSTONE
Algérie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion