Solidarité

L’interminable chute du Liban

L’effondrement de la livre libanaise a emporté toutes les catégories sociales. Et le pire semble à venir.
L’interminable chute du Liban
En décembre 2020, l’inflation avait atteint 400% pour les produits alimentaires. KEYSTONE
Liban

«On ne mange plus de viande, rarement du poulet. Je n’achète plus la plupart des produits laitiers et certaines céréales.» Il y a encore dix-huit mois, Lena, son époux et ses deux enfants voyageaient une fois l’an et s’offraient de longs week-ends à la montagne ou à la plage dans les hôtels les plus huppés du Liban. Le couple renouvelait tous les cinq ans l’une de ses deux voitures et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion