Musique

Tout baigne de nouveau pour les Négresses Vertes

Accordéon, rythmes latins et guitares gitanes: les Négresses Vertes ont métissé le rock alternatif de l’Hexagone. Le groupe célèbre ce samedi à Thônex les 30 ans de l’album Mlah. Interview.
Tout baigne de nouveau pour les Négresses Vertes
Plusieurs membres partagent le micro depuis la mort de Helno en 1993. LUC MANAGO
Concert

En 1988, avec leur album Mlah («tout baigne» en arabe), les Négresses Vertes ont fait danser la chanson française. Avec Pigalle, la Mano Negra, les Rita Mistouko ou Carte de Séjour, le groupe emmené par le charismatique chanteur et ex-punk Helno (Noël Rota) a fusionné le rock avec la musique gitane, les rythmes latins, l’esprit des bals populaires et du cabaret équestre Zingaro. «La valse» à l’accordéon, «Zobi la mouche»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion