Neuchâtel

Un plan B se dessine pour les deux hôpitaux

La Commission santé du Grand Conseil a décidé de repousser le vote sur la mise en œuvre de l’initiative pour deux hôpitaux et travaille sur un plan B.
Un plan B se dessine pour les deux hôpitaux
La Commission santé du parlement veut une autre solution que le plan «jusqu’au-boutiste» préparé par le Conseil d’Etat. KEYSTONE
Santé

Alors que le Grand Conseil neuchâtelois était censé se prononcer au moins de juin sur la mise en œuvre de l’initiative «pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires», la Commission santé du parlement a décidé la semaine dernière de repousser le vote au mois de septembre. Le projet et la feuille de route du Conseil d’Etat n’ont pas convaincu les commissaires, qui planchent sur un plan B. Pour être sûr

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion