Suisse

L’aide au suicide divise les médecins

Des directives pour les praticiens assouplissent les critères de l’assistance au suicide. La FMH s’y oppose.
L’aide au suicide divise les médecins
KEYSTONE/PHOTO PRETEXTE
Fin de vie

Le débat risque d’être vif entre médecins jusqu’à l’automne: entrées en vigueur hier, les nouvelles directives médico-éthiques concernant la fin de vie – et notamment l’aide au suicide – ont obtenu une large approbation parmi les professions de la santé, mais pas auprès de leur faîtière, la Fédération des médecins suisses (FMH). Son comité central y est opposé. Les 200 délégués de la Chambre médicale (parlement) se prononceront le 25 octobre. La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion