Société

Twitter, le thermomètre de l’humanité

Marcel Salathé dirige le laboratoire d’épidémiologie numérique de l’EPFL.
Twitter, le thermomètre de l’humanité
«Chaque jour, il s’échange dans le monde entre 500 et 700 millions de tweets. Nous nous appuyons sur quelques mots-clés pour cibler nos études», explique Marcel Salathé. KEYSTONE-prétexte
Santé

Marcel Salathé contribue à sa modeste manière aux 500 ou 700 millions de tweets qui s’échangent chaque jour dans le monde: au moment où nous rédigions cet article, il avait posté 1396 tweets. Marcel Salathé (42 ans) dirige le laboratoire d’épidémiologie numérique de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Digital Epidemiology Lab de l’EPFL), après être passé par l’Ecole polytechnique de Zurich, les Universités de Stanford et de Penn State. Il est un des rares

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion