Vaud

L’affaire Broulis laisse des questions

Zones d’ombre pointées par l’expert, réformes à mener, indemnités des ministres: le flou subsiste.
L’affaire Broulis laisse des questions
Pascal Broulis s’est vu délivrer mercredi un certificat de bonne conduite, même si toutes les interrogations ne sont pas levées. KEYSTONE
Fiscalité

Pascal Broulis se dit blanchi. Ses collègues, par la voix de la présidente Nuria Gorrite, ont délivré mercredi un certificat de bonne conduite au ministre des Finances, le doyen du Conseil d’Etat. Mais l’affaire Broulis connaîtra des prolongements. Il y a d’abord les interrogations béantes de l’expert Hugo Casanova mercredi. Ensuite, les réformes annoncées par Nuria Gorrite, les défauts à corriger pour restaurer la confiance. «Le dossier Broulis est clos»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion