Suisse

Le GHI et Lausanne-Cités échappent à Christoph Blocher

Jean-Marie Fleury, propriétaire historique de GHI et de Lausanne-Cités, reprend l’entier des deux titres qui échappent à Christoph Blocher.
Le GHI et Lausanne-Cité échappent à Christoph Blocher
Christoph Blocher ne pourra pas acquérir le GHI ni Lausanne-Cité, car Jean-Marie Fleury a fait valoir son droit de péremption. KEYSTONE-prétexte
Médias

Christoph Blocher ne pourra pas prendre le contrôle du GHI, l’hebdomadaire gratuit genevois, et de son pendant Lausannois, Lausanne-Cités. Jean-Marie Fleury, fondateur des deux titres et propriétaire à hauteur de 50% du capital-actions, a pu faire valoir son droit de préemption et acquérir l’entier des deux titres. Rappelons que Tamedia avait annoncé, le 18 avril dernier, sa volonté de vendre le paquet d’actions qu’il détenait dans les deux titres. Ceci

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion