Économie

«Les modèles payants sont possibles»

L’avocat Martin Wagner rêvait d’un empire médiatico-sportif. Ringier refuse, garde le Blick et Le Temps.
Le Bâlois Martin Wagner DR
Médias

Il fait partie de ces avocats que l’on qualifie volontiers de sulfureux, parce que l’étendue de leurs activités semble infinie et que les intérêts qu’ils défendent ne sont pas toujours déclarés au grand jour. Le Bâlois Martin Wagner, 57 ans, détient des mandats pour des médias, notamment la Basler Zeitung (BaZ) proche de Christoph Blocher, dont il avait été l’homme de main, et pour des sociétés de commercialisation de droits

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion