Vaud

Lausanne s’enflamme sur le deal

Contrairement aux rumeurs, la police ne constate pas de vente de drogue qui touche des écoliers.
Lausanne s’enflamme sur le deal
Une importante opération policière anti-stup a eu lieu mardi dans un squat de Lausanne. La police assure qu'elle n'a pas de lien avec les récents événements médiatiques. KEYSTONE
Stupéfiants

La polémique a enflé sur les réseaux sociaux, après une tribune du réalisateur Fernand Melgar dans 24 heures, qui exprime son ras-le-bol face au deal de rue lausannois, avec des propos durs. Le documentariste veut «poursuivre la municipalité de Lausanne pour homicide par négligence pour chaque adolescent mort d’overdose». Il dénonce la présence de dealers devant des écoles et insinue que des filles mineures reçoivent de la drogue contre des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion