Genève

Le droit au suicide assisté garanti dans les EMS

Le projet de loi du PS adopté jeudi soir garantira le principe d’équité, selon que les personnes vivent chez elles ou en institution.
Le droit au suicide assisté garanti dans les EMS
Aujourd’hui, à Genève, les établissements sont libres de refuser des demandes d'assistance au suicide. KEYSTONE/PHOTO PRETEXTE
Grand Conseil

Les députés genevois ont débattu, jeudi soir, d’un projet de loi du PS visant à garantir le droit au suicide assisté dans les hôpitaux, cliniques et EMS du canton. Avec cette proposition, les socialistes entendent prendre en compte l’augmentation des demandes d’assistance au suicide en Suisse et combler une lacune législative dans ce domaine. Ce texte a été adopté par 60 voix (gauche et PLR) contre 37 refus (MCG, UDC et PDC).

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion