Genève

Mieux protéger les fonctionnaires malades

Un député PS dépose un projet de loi afin de d’améliorer le sort des employés de l’Etat licenciés lors d’un arrêt maladie.
Meilleure protection des fonctionnaires malades
Le projet de loi déposé par le socialiste Christian Dandrès prévoit que les rapports de service d’un fonctionnaire en arrêt maladie ne peuvent pas être résiliés pendant un délai de 730 jours. JPDS/ARCHIVES
Grand Conseil

Le Parti socialiste genevois veut combler une lacune législative dans la gestion des absences du personnel de l’Etat. Actuellement, les fonctionnaires ne bénéficient pas d’une assurance perte de gain, contrairement aux employés du secteur privé. Pendant longtemps, c’est l’Etat qui assurait le traitement de salariés licenciés pendant un arrêt maladie. Mais une décision de la Cour de justice genevoise a chamboulé cette pratique. Désormais, le canton n’est plus tenu d’indemniser

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion