Genève

Elèves frontaliers: accès restreint illégal

La Cour de justice vient d’admettre le recours d’une famille dont la demande de scolarisation à Genève avait été rejetée, au motif que ce refus bafoue l’égalité de traitement.
Elèves frontaliers: accès restreint illégal
Actuellement, près de 2000 élèves frontaliers sont intégrés à l’école genevoise. CEDRIC VINCENSINI/PHOTO PRETEXTE
École

En janvier dernier, le Conseil d’Etat a adopté de nouvelles règles limitant l’admission à l’école genevoise obligatoire des élèves habitant hors du canton aux nombres de places prévues au budget. Un budget qu’il décidait de ne pas rallonger, comme il le faisait habituellement, par une demande de crédit supplémentaire auprès Grand Conseil. En conséquence, les demandes d’admission de 141 élèves, sur 443, ont été refusées. Mais la Chambre administrative de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion