Cinéma

Héritage plombé

Après la guerre, réalisé par Annarita Zambrano, raconte l’histoire d’un ancien militant d’extrême gauche italien rattrapé par son passé et de sa fille.
Héritage plombé
L’adolescente Viola, victime de la guerre de son père. SISTER DISTRIBUTION
Cinéma italien

Le cinéma italien revient régulièrement sur les années de plomb, avec des films toujours passionnants dans leurs tentatives d’exorciser un traumatisme ­national – La Seconda Volta de Mimmo Calopresti en 1996 ou Buongiorno, notte de Marco Bellocchio en 2003, et aujourd’hui Après la guerre (Dopo la guerra). Si elle l’a vécu enfant, Annarita Zambrano aborde le terrorisme des années 1970 à travers un épisode récent: la révocation en 2002 de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion