International

Elections sous tensions

La campagne électorale s’est terminée ce jeudi sans parvenir à mobiliser les foules. Nicolas Maduro a de grandes chances d’être réélu président le 20 mai, malgré la terrible crise économique qui sévit dans le pays.
Elections sous tensions 1
Participer ou non: le débat ne cesse d’agiter les Vénézuéliens. KEYSTONE-Prétexte
Venezuela

Les rues de Caracas sont calmes. Aucun camion chargé de militants armés de mégaphones n’arpente les rues pour appeler à voter. Les affiches de campagne ne recouvrent que partiellement la capitale. Même les «puntos rojos», ces tentes rouges où les militants chavistes distribuent des tracts et tentent de persuader les électeurs, se font rares. A la veille de la clôture de la campagne présidentielle ce jeudi, à quelques jours des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion