Scène

Identités possibles en Séries

A l’Arsenic à Lausanne, la comédienne et metteure en scène Audrey Cavelius questionne la représentation de soi et nos identités, forcément multiples.
Identités possibles en Séries
Dans Séries, Audrey Cavelius met en scène une vision d’Eden. JULIE MASSON
Théâtre

Un triangle blanc. Neige, ou peau de bête? Une vision d’Eden, ou en tout cas d’un envers du monde. A moins encore que le gigantesque plateau de l’Arsenic à Lausanne ne se soit mué en un intérieur de crâne humain, une réplique éthérée de la fabrique de la pensée et de la représentation de soi, où tout est mouvant et ressemble à du rêve. Epars, des buissons fleuris. Pres­que ardents,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion