International

Mesures exigées contre les «fichés S»

L’homme qui a poignardé des passants et tué l’un d’eux samedi à Paris était fiché pour radicalisation.
Mesures exigées contre les «fichés S»
Cordon de police après l’attaque au couteau près de l’Opéra de Paris, dans un quartier de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir. KEYSTONE
France

Ils n’ont pas attendu longtemps. Quelques heures à peine après l’attaque au couteau qui a fait un mort et quatre blessés samedi soir à Paris, la droite et l’extrême droite françaises ont relancé le débat sur les «fichés S», ces individus soupçonnés d’attenter à la sécurité de l’Etat. «On apprend une nouvelle fois que le terroriste serait fiché S, a ainsi twitté Marine Le Pen, la présidente du Front national. A

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion