Actualité

Chute libre plutôt que pente douce

Les efforts financiers demandés aux Français plombent la cote de popularité du président Macron  
Emmanuel Macron lors de la réception de Donald Trump Public domain
France

L’histoire ne dit pas si Emmanuel Macron, qui vient de passer le cap des 100 jours au pouvoir, rêvait d’un été en pente douce. Mais c’est plutôt une chute libre dans les sondages qu’a vécue l’hôte de l’Elysée au cours des dernières semaines. Selon l’institut Ifop, le président de la République a subi une baisse de popularité de 10 points d’opinions favorables entre juin et juillet, puis à nouveau de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion