Genève

Genève se dote d’une loi sur la laïcité

La question du port de signes religieux ostentatoires dans l’espace public a animé les débats. Le texte a été finalement accepté par 63 voix contre 25 refus.
Genève se dote d’une loi sur la laïcité
Jeudi, les députés du Grand conseil genevois sont passés directement dans le vif du sujet en passant en revue tous les articles de la loi. KEYSTONE
Grand Conseil genevois

Après sept heures de discussion en mars, les députés au Grand Conseil ont repris leur débat sur le projet de loi sur la laïcité (nos articles des 21 et 23 mars derniers). Ce texte, déposé par le Conseil d’Etat, vise à encadrer les rapports entre l’Etat et les religions. Il a finalement été accepté par 63 voix (PLR, PDC, UDC, MCG) contre 25 refus (EàG, PS, Verts) et 3 abstentions. Jeudi,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion