Genève

Débat infini sur la laïcité

Malgré sept heures de débats, les travaux des députés ne sont pas terminés. Ils envisagent d’interdire les signes religieux ostentatoires à tous les élus genevois.
Débat infini sur la laïcité
Aucune majorité claire ne semble se dessiner en faveur de cette loi, qui vise à encadrer les rapports entre l'Etat et les religions. JPDS
Grand Conseil genevois

Une session entière, répartie sur deux jours, n’a pas été suffisante pour que les députés genevois puissent voter sur le projet de loi sur la laïcité, voulu par le conseiller d’Etat Pierre Maudet (notre article du 21 mars). Au terme d’un débat de sept heures, plusieurs articles de ce texte restaient encore à valider vendredi soir. Les discussions reprendront lors de la prochaine session. Pour l’heure, aucune majorité claire ne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion