Solidarité

Voyage au centre de l’enfer minier

Livré aux trafiquants et aux mafias, l’Arc minier de l’Orénoque intéresse vivement le président vénézuélien, Nicolás Maduro, qui en a fait un objectif de développement national.
Mine d’or à El Callao (secteur Peru). MLE
Venezuela

Cent septante-cinq kilomètres au sud de Ciudad Guyana (elle-même au nord de l’Etat de Bolivar), la «Tronca 10» traverse une série de petites villes à sinistre réputation: Guasipati, El Callao, puis la pustule urbaine de Tumeremo. Il y a même pire, à ce qu’il paraît. «A partir de là, grimace le Vénézuélien qui nous accompagne, c’est l’anarchie. Le point le plus obscur, c’est la mine d’or à ciel ouvert de La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion