Suisse

Les votants ont eu peur de voir disparaître la SSR

Une enquête indique que c’est la génération internet qui s’est le plus clairement prononcée contre l’initiative.
Les votants ont eu peur de voir disparaître la SSR
Globalement, 60% des votants n’ont pas cru que la SSR pourrait se maintenir sans la redevance radio-TV. KEYSTONE
«No Billag»

Le net rejet de «No Billag» est dû avant tout à une crainte de voir disparaître la SSR, selon la dernière étude VOTO. Et c’est la génération des «digital natives» qui s’est le plus clairement prononcée contre l’initiative. Environ 80% des 18-29 ans ont en effet voté «non» le 4 mars, selon les résultats de l’analyse publiée jeudi. Dans cette tranche d’âge, la participation (35%) se révèle toutefois bien en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion