Vaud

Cantat, un homme chahuté

Mobilisation à Lausanne contre le concert du chanteur, qui a tué Marie Trintignant en 2003.
Cantat, un homme chahuté
Des militantes du collectif Feminista! manifestent devant les Docks, à Lausanne, contre le concert de Bertrand Cantat. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Manifestation

Jeudi soir, une cinquantaine de personnes ont dénoncé devant les Docks la venue de Bertrand Cantat, meurtrier de sa compagne Marie Trintignant en 2003. Le chanteur joue deux soirs à guichets fermés dans la salle lausannoise. Le rassemblement marque l’étape vaudoise d’une tournée qui suscite la polémique depuis plusieurs semaines, faisant suite à la sortie du dernier album solo de Cantat, Amor Fati. Mobilisations féministes et annulations jalonnent sa tournée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion