Suisse

Le LSD fête ses 75 ans

Découvert par le chimiste suisse Albert Hofmann, le diéthylamide de l’acide lysergique est devenu la drogue emblématique de la culture psychédélique. Tout en ouvrant des perspectives thérapeutiques en psychiatrie ou en neurologie.
Le LSD fête ses 75 ans
Le découvreur du LSD Albert Hofmann - au centre, honoré d'un bouquet de roses - avait encore participé en 2006 à l'âge de 100 ans à un symposium à Bâle intitulé "LSD - enfant terrible et drogue miracle" (Keystone archives).
Psychotropes

C’est le 16 avril 1943 à Bâle que le chimiste suisse Albert Hofmann a découvert les effets hallucinogènes de cette substance indissociable du mouvement psychédélique des années 1960. Albert Hofmann, né à Baden (AG) en 1906, étudiait les alcaloïdes de l’ergot de seigle dans les laboratoires pharmaceutiques du groupe Sandoz lorsqu’il a découvert en 1938 un 25e composé, le diéthylamide de l’acide lysergique. En abrégé, LSD 25. Les tests sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion