International

Le face-à-face continue à Notre-Dame-des-Landes

Des moyens considérables sont déployés pour déloger les occupants de la ZAD. Le gouvernement dit malgré tout vouloir tendre la main aux porteurs de projets concrets.
Le face-à-face continue à Notre-Dame-des-Landes
Le face-à-face entre occupants de la "zone à défendre" (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et gendarmes se poursuit (Keystone archives).
Notre-Dame-des-Landes

Le face-à-face entre occupants de la “zone à défendre” (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et gendarmes se poursuivait lundi. Les premières comparutions devant la justice de “zadistes” interpellés ces derniers jours sont attendues. Selon une porte-parole de la gendarmerie, les forces de l’ordre ont ainsi détruit une des deux charpentes acheminées ce week-end dans la zone de l’ex-projet d’aéroport de Nantes. Cette charpente en bois de deux tonnes, mesurant 10 mètres

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion