Solidarité

En Jordanie, l’accueil s’améliore

Il y a sept ans débutait la guerre en Syrie. Plus d’un million d’habitants ont fui en Jordanie, où ils parviennent peu à peu à améliorer leurs conditions de vie. Reportage.
En Jordanie, l’accueil s’améliore
Isam, réfugié syrien, travaille légalement depuis quatre mois dans cette usine textile d’Irbid, dans le nord de la Jordanie. JBI
Réfugiés syriens

Ibtisam recherche d’urgence un travail. «L’aide humanitaire ne me suffit pas», relate cette Syrienne, réfugiée au camp d’Azraq dans le nord de la Jordanie. Son mari ne travaille pas en raison d’ennuis de santé. Elle a six enfants. «J’emprunte souvent de l’argent. Je préférerais travailler et le gagner moi-même», poursuit-elle. Le couteau sous la gorge, Ibtisam est prête à accepter n’importe quel travail, pourvu qu’elle puisse rapporter un salaire au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion