International

Fin des expulsions à Notre-Dame-des-Landes

Les zadistes dénoncent la violence de l’intervention des forces de l’ordre. Une manifestation de réoccupation est annoncée pour dimanche.
Fin des expulsions à Notre-Dame-des-Landes
18’000 capsules de bombes lacrymogènes et grenades assourdissantes sont tombées sur la ZAD depuis lundi. KEYSTONE
France

Les forces de l’ordre sont de nouveau intervenues vendredi matin à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes. Elles ont mené des opérations de police judiciaire et tenté de dégager les axes routiers, à la suite de violences contre des gendarmes. La préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein, a annoncé la fin de la «phase d’expulsion et de déconstruction» entamée lundi sous l’autorité de quelque 2500 gendarmes. Au total, 29 squats ont été démantelés.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion