Religions

«Les laïcs y sont parfaitement aptes»

Coup de tonnerre dans l’univers catholique: une candidature féminine vise l’archevêché de Lyon, ce qui pointe en même temps l’invisibilisation des femmes dans l’Eglise.
«Les laïcs y sont parfaitement aptes»
La statue de Saint Michel sur le toit de la basilique Notre-Dame de Fourvière, un des symboles de l’archevêché de Lyon. FLICKR/YANN CARADEC/CC
France

Une femme vient de se porter candidate au poste d’archevêque de Lyon – vacant depuis le départ de Mgr Barbarin en mars. Engagée dans l’Eglise depuis trente-cinq ans, théologienne, Anne Soupa a aussi fondé en 2009 la Conférence catholique des baptisés francophones, qui milite pour la place des laïcs dans l’institution, et le Comité de la jupe en 2008, engagé plus spécifiquement sur celle des femmes. Rappelant que «quatre archevêques

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion