International

L’OTAN use de représailles à son tour

Les expulsions de diplomates russes continuent. La Suisse attend.
L’OTAN use de représailles à son tour
«Un message clair est ainsi adressé à la Russie: les comportements dangereux et irresponsables ont un coût et des conséquences», a déclaré hier le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. (AP Photo)
Affaire Skripal

L’expulsion massive de diplomates russes par des pays occidentaux après l’empoisonnement d’un ex-agent double au Royaume-Uni pourrait constituer un «tournant» dans les relations avec Moscou, selon Londres. Après l’annonce hier de nouvelles représailles de l’OTAN, la Russie prépare sa riposte. L’OTAN a annoncé qu’elle avait décidé de retirer leurs accréditations à sept membres de la mission russe et de rejeter trois demandes d’accréditation supplémentaires. «Un message clair est ainsi adressé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion