Neuchâtel

Feu d’artifice fiscal à Neuchâtel

Pour doper l’attractivité du canton, le Conseil d’Etat propose une réforme totale du système d’imposition. Avec de nombreuses baisses d’impôts à la clé.
Feu d’artifice fiscal à Neuchâtel
Le canton souhaite attirer des entreprises à vocation internationale grâce à une baisse de la fiscalité. JPDS
Finances

«Attractivité, solidité et cohésion.» C’est par ce slogan que le Conseil d’Etat neuchâtelois a présenté jeudi le nouveau régime financier qu’il souhaite pour le canton. Au menu de ce paquet de réformes: baisse du taux d’imposition des entreprises et des personnes physiques, révision de la péréquation intercommunale ainsi qu’une modernisation des outils de gestion financière. Une refonte globale que le gouvernement entend mener au pas de charge: le Grand Conseil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion