Genève

RFFA et CPEG plombent le budget

Le projet de budget 2020 de l’Etat de Genève prévoit un important déficit. En cause, les réformes votées en mai. Toutefois, l’exécutif dit avoir maintenu les prestations.
RFFA et CPEG plombent le budget
Antonio Hodgers, Nathalie Fontanet, Pierre Maudet et Anne Emery-Torracinta, hier avant la présentation du budget. KEYSTONE
Finances

«C’est la chronique d’un déficit annoncé. Il est important, maîtrisé, gérable.» Par la voix de son président, Antonio Hodgers, le Conseil d’Etat genevois in corpore a affirmé que le trou de 590 millions de francs dans le projet de budget 2020 n’était pas une surprise. Il découle de trois projets majeurs adoptés par le peuple le 19 mai: la réforme fiscale des entreprises (RFFA), l’augmentation des subsides maladie et la recapitalisation de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion